Traversée du Groenland (Est-Ouest) à l’automne

  • C’est en 1988 au Groenland que l’exploration polaire commença avec le Norvégien Fridtjof Nansen. Encore aujourd’hui, cette expédition se distingue comme l’une des plus importantes que vous puissiez réaliser.

    Avec ses crevasses difficiles, ses étendues glacées, son altitude étonnante et ses conditions métérologiques très variables, ce voyage au Groenland vous donnera beaucoup d’expérience, de joie, un aperçu de l’importance du travail en équipe et vous permettra peut-être de mieux vous connaître.

    Redescendre du glacier et rejoindre la terre ferme après trois semaines d’endurance est un moment à savourer pour la vie !

  • Food and equipment

    Joining a trip to the cold world, being outdoors for many days in a row, sleeping in a tent, skiing for about 8 hours on an average a day, still being able to keep up the pace, spirit, motivation, strength and also being able to enjoy it, obviously requires some attention to equipment.

    Once you sign up for one of our trips, we will send you the complete and detailed equipmentlist that explains thoroughly what you need for the specific trip, why and how to use the equipment.

    One of the main reasons we have had great success on our many trips, is because we supply the essential equipment that is not easy (nor practical) for you to get yourself. These items are essential in getting you through the day in a good way and ensure that you have a safe and trustworthy experience.

    The equipment you need to get yourself might look like a lot, but this is usually items people will already have or could borrow from friends. You might have to buy some of it, but we will help you choosing the right equipment and all this will be discussed in detail with each and one of you. Then you should have a good set of usable equipment that you will be able to enjoy for many future trips as well.

    Sleds/Backpacks

    The weight of the sled will depend on which trip you are going on as fuel and food adds up for each day with about 1,3 kilos. Some trips also require special equipment like climbing gear, polar bear protection, waterproof bags, etc. Sometimes we have to carry our stuff in backpacks to reach the glacier or good skiing ground, but we do not load to more than max 30 kilos, it is better to go two times.

    On an average we can say that a sled weigh as follows:

    • North Pole Last Degree 40 kg
    • North Pole Full Length (with/without supplies) 75 kg /110 kilos
    • South Pole Last Degree 40 kg
    • Patagonia, Northern Icecap, 50 kg
    • Greenland Spring 52 kg
    • Greenland Fall 55 kg
    • Svalbard – Nordaustlandet 40 kg
    • Svalbard – Spisbergen crossing 40 kg
    • Hardangervidda 25 Kg
    • Finnmarksvidda 25 kg
    • South Georgia 35 kg

    To best prepare for pulling the sled and carrying in backpacks, refer to the training and preparations info. This topic will also be covered more into detail once you have signed up. If you are curious and want some more info either way, let us know.

    FOOD

    We provide nutritious expedition food for each participant for all the days skiing. It will be enough calories for the trip, but if you feel like having some extra snacks, please feel free to bring it.

    There will always be personal choices. We provide several types of freeze-dried dinners, and lunch with a mix of what you like best. Our selection of food to choose from is based on long experience where energy, taste and also preparation are key factors. We have limited time for breaks during the day, about 12-15 minutes at normally every 1,5 hours intervals.

    Our normal day-to-day diet:

    Breakfast:
    Børge’s homemade enriched oatmeal/porridge mix.

    Lunch:
    Choice of: Fruit soup or energy drink for hot water. Compressed biscuits rations and/or Flapjack (oatmeal cakes).

    And/or potatochips, nuts and dried fruit.100-150 g chocolate per day. About 100 g piece of dried meat.

    Dinner:
    Choise of freeze dried dinners. Our partner for dinner is Real Turmat www.real.no. Instant soup, hot chocolate, coffee or tea as you wish.

    All the food will be packed by you in daily rations and stored in bags provided by us prior to departure. There is always a day or so with packing and organizing before we start the trip. You will carry your own food and be responsible for it during the expedition.

    Food- allergies or intolerances:

    If you have any food- intolerances or allergies, we will together with you (and possibly with your doctor) advice the different ingredients you need to ensure the best nutrition but which is adapted to the diet you follow. You should test this beforehand to avoid any unpleasant surprises on the way.

    If you need to be on a special diet, we recommend that you yourself prepare most of your food at home before we leave, so that you are sure to get what you need. It will in most cases be a possibility to ship the food to the destination beforehand together with the rest of the equipment.

    Please let us know if you have special needs or concerns regarding food or nutrition, we will do our best to help.

     

     

     

  • Day by day

    Jour 1 - La plupart d’entre nous fait un « stop over » en Islande. Nous arrivons à l’aéroport international de Keflavik. Nous séjournons dans une maison d’hôtes à Reykjavik et profitons d’une soirée de détente sur place.

    Jour 2 – Dés l’aube nous quittons l’Islande et atterrissons deux heures plus tard au milieu des montagnes à Kulusuk sur la côte Est du Groenland. De là, un hélicoptère nous emmène à Tasiilaq, ville pittoresque et « capitale » de la côte Est. Nous profitons de l’ouverture des magasins pour terminer nos emplettes. Le reste de la journée est consacré à la préparation, - sans oublier un dernier restaurant bien sur…

    Jour 3 – La première moitié de la journée est réservée encore à la préparation et nous nous mettons en tenue d’expédition. Nos vêtements de ville repartent en ville en nous les expédions par la poste. Pause déjeuner.

    L’après-midi, nous embarquons dans un petit bateau vers Isortoq. C’est une expérience spectaculaire et merveilleuse où nous passons aux abords de nombreux icebergs. Selon les conditions de glace, nous arrivons en début de soirée à l’intérieur du fjord où se trouve le village authentique d’Isortoq. Une fois sur la berge, nous transportons notre matériel sur une courte distance vers une petite maison qui sera « normalement » notre auberge pour la nuit. On dit « normalement » car les tempêtes ou les festivités locales l’auront peut être rendu inhabitable.

    Jour 4 – Tôt le lendemain matin, nous quittons Isortoq et marchons sur de la glace dure. La première partie est facile. Plus tard dans la journée, les conditions de terrains se compliquent au fur et à mesure que nous gagnons en altitude. En cette partie du voyage, il est impossible de savoir jusqu’ où nous nous aventurons. Parfois, les chutes de neige conséquentes en hiver couplé un été assez froid permettent de combler les trous des crevasses. Dans le cas contraire, nous serons confrontés à des rivières en fonte et à d’énormes crevasses de temps à autre remplis d’eau ! C’est alors un jeu d’échec intriguant comme un adversaire rusé communément appelé « Mère Nature ».

    Une chose est sûr, nous serons face à des conditions de glace difficiles assez changeantes pour tester dés le début notre endurance et notre esprit d’équipe.

    Jour 5-6 – Lors du deuxième et troisième jour, nous négocions notre route au milieu des grandes crevasses. Ici, nous nous efforçons de trouver le meilleur itinéraire. Très vite nous devrions être capable de skier sur de grandes distances.

    Jour 7-12 ( ou 13 ? ) . Même en dehors de la cascade de glace inférieur, nous devons travailler dur . Sur les grandes collines nous gagnons rapidement de l'altitude , mais normalement les pistes de ski les conditions sont bonnes . Peu à peu, nous sommes hors de la zone côtière et le risque de pluie diminue à mesure que le climat polaire prend le relais.

    Nous reconnaissons à peine que les dernières montagnes disparaissent sous l'horizon que nous nous concentrons maintenant sur ​​l'ouest et les plaines .

    Nous nous dirigeons vers le vent catabatiques http://en.wikipedia.org/wiki/Katabatic_wind et obtient peu de repos jusqu'à ce que le paysage facilite progressivement . Après quelques 10 jours, le vent fluctue , la météo hésite que nous nous rapprochons au plus haut point . C'est ce qu'on appelle 'Summit' et est une crête longue et arrondie aller dans le sens sud-nord jusqu'à Groenland . À l'automne , les basses pressions frapper Groenland du Canada à l'ouest, et les basses pressions de construction entre l'Islande et le Groenland lutte pour la suprématie et peuvent jouer à des jeux avec nous ...

     Normalement, nous mettons en un jour de repos dans ce domaine , mais au lieu de la planification, il nous laissons le laisser le temps de décider ce jour est la meilleure.

    Jour 13-16 . Comme nous nettoyons la zone la plus élevée des vents stabilise ( normalement ) et commencer à arriver par derrière . Dans le même temps nous entrons dans la plate nominale de voyage . Ces plaines ici sont magnifiques et nous font de grandes distances . Si la météo est bonne , DYE II montrera à l'horizon lorsque nous sommes plusieurs jours de suite! Il va et vient un peu , mais ce qui rend la navigation beaucoup plus facile . Comme nous y arrivons , nous campons et peut profiter d'une demi-journée de repos. En plus d'avoir un regard sur la relique monstrueuse de la guerre froide , nous passons en revue l'équipement , dormir, manger et boire .

    Jour 17-22 . Peu après avoir quitté DYE II nous rencontrons les premiers lacs remplis avec de l'eau de fusion de l'été . Ils sont gelés , mais donnent une indication que plus est à venir. Au cours des prochains jours la glace poncer à nouveau que nous commençons perdre altitude . Nous faisons de grandes distances , mais d'année en année, il peut y avoir d'énormes différences dans la quantité de dégâts de la fusion a fait de la glace . Si l'été a été froid et le gel est arrivé au début avec de la neige , nous pouvons arriver à 50 kilomètres de la terre sans obstacles . Si le contraire est le cas, le combat commence ici et la glace ressemble à un océan orageux gelé en une milliseconde . C'est un travail difficile , mais au même temps il tellement incroyablement fascinant !

    Jour 23-27 . Exactement combien de jours nous allons utiliser , sont comme vous pouvez le comprendre , impossible à prévoir. Mais c'est la grandeur de la traversée de l'automne . Si votre esprit peut prendre cela et ne pas se downcaster par surprise en surprise , alors vous savez que vous êtes élevés pour de plus grandes choses !

    Comme nous plonger dans la cascade de glace les petits cours d'eau se développent dans les tailles et nous devons négocier rivières 10-20 mètres de large et de 10 mètres de parois abruptes (on l'espère avec seulement de l'eau encore à gauche comme la méga fusion du plateau a cessé ) . Mais maintenant, nous avons aperçu la terre pour la première fois , et sous l'impulsion de nous étirer les jours et rassemblons tout comme nous faisons lentement notre chemin vers la terre . Parfois, il peut prendre des heures pour terminer à seulement un kilomètre , mais la satisfaction de la lutte contre notre manière progressivement plus proche est immense ! Et comme nous entrons sur la glace à l'unisson nous nous sentons le plus grand accomplissement!

    Plus tard ce jour-là , nous sommes pris par une voiture et conduits à Kangerlussuaq . Il est temps pour une bière , une douche et un repas loooong .Jour 28 . Le vol de retour pour Copenhague ne laisse pas tous les jours . Et comme vous l'aurez compris , nous ne savons pas si nous allons utiliser 21 de 25 jours , nous vous recommandons les billets que vous pouvez modifier .

    Puis nous nous dirigeons vers la maison en passant par Copenhague ( tous en se projetant déjà vers de nouvelles expéditions !) .

     

     

     

     

     

  • Expedition details

    C’est un défi unique et différent. Nansen ses hommes se sont battus pour devenir les premiers à franchir ce désert blanc à l’automne. Nous vous proposons ce voyage à la même époque de l’année. Il avait choisi la côte Est comme point de départ de l’ expédition, non pas pour ses avantages climatiques, mais parce qu’ il y vivait très peu d’habitant et qu’il n’ y aurait aucun point de retour une fois l’ expédition commencée. L’hivernage n’était pas une solution envisageable. Nansen et ses hommes proclamèrent : « la côte Ouest ou la mort ». Ils réussirent leur pari.Tous les explorateurs qui s’aventurent dans cette contrée comprendront l’exploit des pionniers de 1988. Si vous aimez le défi, c’est à cette époque de l’année que vous serez mis à l’épreuve.

    Nous nous rencontrons le lundi 19 aout à Tasiilaq. Le lendemain, nous embarquons à bord d’un bateau en direction de Isortoq où nous établirons un camp au pied de la calotte glaciaire. Le 21 au matin, nous découvrirons le labyrinthe naturel du glacier, un véritable eu d’échec ! Les ruisseaux et les rivières glacées d’abord, puis les grandes pentes de glaces telle une mer déchainée soudainement figée les grandes crevasses et enfin sur la parie haute le champ de neige sur le haut du plateau. Cette partie du voyage est difficile, grandiose et est un défi à elle seule.

    Une fois les skis posés sur de la bonne neige, les distances augmentent à mesure que nous gagnons en altitude. Le vent nous repousse pour l’instant mais sa direction changera lorsque nous atteignons le « summit » à environ 2500-2600 mètres d’altitude. Cela est souvent du à l’interaction entre, d’un coté, les dépressions venues du Canada et d’un autre côté les tempêtes formées entre le Groenland et l’Islande. Le vent aiguise nos sens et nous apprenons à nous orienter grâce à sa direction…

    Après deux semaines, nous passons aux abords de la base américaine « Dye-2 », silencieuse à cette période de l’année. A l’inverse, cette base redevient opérationnelle au printemps et se transforme en base aérienne pour les avions Hercules. Une piste d’atterrissage et de décollage est aménagée sur la neige et sert d’entrainement pour la saison en Antarctique plus tard dans l’année. La zone est maintenant déserte et le « bâtiment » se distingue en silence.

    Le froid commence à se faire ressentir à la fin du mois d’Août. Ce qui modifie immédiatement la fonte des glaces. Les rivières se transforment alors en ruisseaux et les lacs du plateau seront bientôt gelés.

    Après avoir laissé derrière nous le bâtiment de la « Dye-2 », le terrain commence à diminuer et la surface change de forme. Lorsque nous approchons la bordure de la calotte glaciaire, les grands ravins, façonnés par la fonte des rivières, se multiplient et nous travaillons dur pour progresser. Plus bas dans le glacier, le labyrinthe de glace continue et nous en cherchons la sortie, détours après détours. A ce stade, le moral doit être au beau fixe car ce travail est déconseillé aux poules mouillées.

    Parfois, notre progression quotidienne sur la fin est réduite à très peu de kilomètres. Mais la terre est en vue à l’horizon, ce qui nous motive pour l’assaut final. Proche des bordures du glacier, nous expérimentons la crainte de Nansen et ses hommes. A cette période de l’année, il n’existe plus de sortie de secours derrière nous. Nous devons continuer plein Ouest et rejoindre la terre ferme.

    Nous sommes récupérés à 660 mètres d’altitude direction Kangerlussuaq. La route est grandiose ! La perspective d’une douche, d’une bière et d’un repas de fête pour célébrer cette belle expédition nous réjouis ! Sur les pas de Nansen !

  • Training and preparing

    Many wonder how to prepare physically for a polar expedition. This will vary from trip to trip and also for each individual. We will therefore provide individual training programs and advice for each participant if needed.

    In general we expect people to carry a 20 kg backpack for 8 hours for several days on a row. That’s a physical exercise that is easy to measure, but actual training can and will consist of various methods.

    Training and physical preparation for these trips typically consist of at least 3 training sessions a week for at least one hour each. Gradually this should be increased to 4 sessions a week, three months before departure, including one or two longer sessions lasting for more than two hours.

    A combination of cycling, jogging, workout in the gym, walking with backpack or pulling rubber tires is what we recommend. Its not where you do it that matters, but that you do it. Remember that a cycling session in the gym or a hard work out on the walking machine can be equally as efficient as a session outdoors.

    Related article: The fine art of pulling rubber tyres

    There are two main issues with specific training. One is the physical shape needed to endure the trip you have signed up for and secondly to make your muscles, tendons and ligaments, basically the whole body, prepared for the load on the way. Not to forget the third reason, that physical training in general is very positive, something you will benefit from after the expedition as well. So, its only one thing to do when the goal is set, start training!

    Note: Be careful in the beginning, start at a level you feel comfortable with and increase gradually. If you start out too hard you might experience overtraining and injuries. Consult a doctor or physician if you experience injuries. Don’t forget to stretch out well after each session. Eating well and healthy will also help preparing your body for the upcoming adventure. The trips are not super hard, but you will enjoy it more when you have done your homework and taken training and preparation serious.

    TRAINING WEEKEND 2019

    WHEN: 11-13 January (6 places) - other weekend if necessary

    WHERE: Pick up is planned at Trondheim Airport Vaernes on Friday around 17:30, back at the Airport around 15:00 on Sunday.

    COST: 950 Nok/person. Maximum 6 person per weekend.

    As part of the preparations, we organize a series of training weekends in the Verdal area, Norway, close to Trondheim, late in January or early February. The aim is to go through the basic skills for winter survival in order to be as well prepared as possible. We go through all the equipment and routines. During this training weekend we also get to know each other a bit beforehand, as becoming a team is an important part of the whole concept. We also open for one-on-one talks with those who would like to get some personal advise.

    Joining the training weekend has a low cost, basically what we will expend ourselves.

    We will cover all of the basic equipment, breakfast and dinner, pulkas, tents, etc, but not the personal equipment (clothes, skis, poles, boots, sleeping bag and mattress) This is also a great time to go to the sport shop, since some of the equipment needed for trips like this can be hard to find outside Norway. We can assist you with this as well.

    You need to cover your flight tickets coming here, food and lodging before and after the training outdoors (if any, as the nights will be spent in tents outdoors).

    The training is voluntarily but highly recommended. This will help you and us to evaluate your assumptions and to put focus on the key points for further exercise and practice

    More info on the training trip will be distributed when signing up for one of our trips.

    FINNMARK

    We also do a extended training trip: The Finnmarksvidda Crossing 

    Every February for 5 days and 4 nights out.

    Finnmarksvidda is in the Northern part of Norway, above the Arctic Circle. This trip is a great way to train and learn the ropes of basic winter survival. It is a 5 day mini expedition that is relevant, cold and stunning as we very often have the Northern lights at night. Timed with the full February moon we normally have enough natural light for skiing as well.

    The Finnmark trip is one of our regular trips (refer to the complete overview for all trips) but if you already are booked on any of our other trips, you will receive a discount.

     

  • Rates, dates and booking

    Les dates 2015 :

    Du 20 Août au 16 Septembre

    Nous repartons à la fois en 2015 et en 2016. Il pourrait y avoir quelques changements aux niveaux dates et de prix par rapport à 2014. Le programme restera le même .

    Contactez-nous pour plus de détails ou si vous avez des questions , ou compléter la réservation si vous connaissez votre année de départ.

    Prix:

    6 participants / 75.000 NOK per person

    Pour être payés en totalité 90 jours avant le départ , ( moins l'acompte ) . Remboursement / tirant clauses sont traitées dans nos conditions de voyage .

    Ce qui est inclus : logistique administrative (applications , permis pour la traversée, la radio/ communication, le port des armes), la couverture des frais de l'assurance "Search & Rescue"; nous allons fournir : nourriture , traîneaux , tentes , réchauds , carburant , équipement de sécurité comme téléphone satellite Iridium , balise de détresse , radio VHF , GPS , cartes et points d'intérêts ; nous payons pour le transport vers ou à partir de "Hauteur 660", le transport par bateau de Tasiilaq au moment ou le retour avec l'hélicoptère prévue de départ; nous sommes responsables de la trousse médicale, pièces de rechange et sac rep + un week-end de formation - et nous répondons à toutes les questions que vous pourriez avoir .

    Ce qui n'est pas inclus : Vous apportez votre propre habillemen skis , chaussures et bâtons , sac de couchage , matelas et sacs de trucs . Vous choisissez et payez vos propres vols et payez hébergement et les repas pendant les jours juste avant et après la glace . Vous devez avoir votre propre assurance Voyage/Annulation , voyager vers et depuis le week-end de formation . Vous pouvez être invité à contribuer si vous avez des allergies alimentaires , etc afin que nous puissions être sûr que vous en avez assez, une alimentation sûre et de qualité . Tout retard ou changement de plan par le groupe imprévus peuvent également entraîner des coûts supplémentaires . Nous vous recommandons billets de retour qui peuvent être modifiés .

    Le Dépôt de garantie: nous vous ferons parvenir une facture fort de 10.000 , - NOK environ 6 mois avant le départ ou avant si vous réservez tard. Le système fonctionne comme suit : votre formulaire de réservation vous donner une place dans la file d'attente . Mais il n'est pas obligatoire de toute façon. Il obtient seulement grave que vous recevez une facture fort . Ce n'est pas remboursable selon nos conditions de voyage . Mais cela signifie que vous êtes en voyage et l' est sur ​​!

     

     

     

     

     

     

    Booking - How to proceed

    1. If this is something for you, - send us the booking for your desired trip and your place is reserved. This will be kept for you until you have paid the deposit invoice. Then your place is guaranteed until the remaining amount is due.
    2. You will then receive our expedition-booklet that gives you more information about the trip, insurance, safety, personal training tips towards the trip, as well as info on the training (for more info, refer to the training and preparations menu)
    3. We will also supply you with the complete equipmentlist and work with you to ensure that you know what is needed and included from both your- and our side.
    4. Personal/medical information-form. By signing up on a trip, we need you to fill in a form for our records regarding health issues, your recent outdoor experiences- and background, passport if outside Norway- and insurance info as well as next-of-kin details.
    5. The invoice for the remaining amount will be sent to you about 3 months prior to departure (for some destinations the due-dates might be more than 90 days prior to departure. After full payment has been settled, you are on your way !
    Continue to booking | View terms and conditions
  • DN Aktivklubb

Quick facts

Date: 23.08.2015
Duration: Environ 23 jours
Price: 75.000,- NOK
Participants: 6 + 1 guide
Book this trip